Call for Papers – The French Journal of Medieval English Studies BAM (Bulletin des Anglicistes Médiévistes) 1

APPEL A CONTRIBUTIONS

Neo-med is the new sexy

La revue d’études médiévales anglaises BAM vous invite à soumettre un article pour son numéro 92. Les articles, en anglais ou en français, seront à envoyer avant le 30 octobre 2018. Nous recommandons aux auteurs intéressés de faire parvenir un titre et une brève description du contenu de leur article dès que possible.

Le médiévalisme ou néo-médiévisme, présent dans les créations artistiques les plus populaires comme les plus élitistes, dessine depuis quelques décennies – ou serait-ce quelques siècles ? – un paysage culturel composite. Celui-ci a donné lieu à son tour à des orientations de recherche qui recouvrent aujourd’hui la description du phénomène autant que sa théorisation. Dimension désormais structurante de l’expression artistique comme de la recherche universitaire, le néo-médiévisme, appliqué au domaine anglophone, comprend les études tolkieniennes interrogeant l’arrière-plan linguistique et culturel vieil- et moyen-anglais, tout autant que l’arthurianisme polymorphe, forcé, voire forcené des romans, films, créations musicales, jeux vidéos et supports graphiques contemporains en tout genre. Chercheurs et grand public – catégories non mutuellement exclusives – font leur miel tant de la fiction historiciste d’un Bernard Cornwell (The Warlord Chronicles, The Last Kingdom) que de la performance vocale de Christopher Lee dans l’epic metal avec son Magic of the Wizard’s Dream ou de la complexité historique et esthétique de la cité pseudo-médiévale de Stormwind (Hurlevent) dans World of Warcraft.

Dans un article intitulé “Le passé sans l’histoire: vers une anthropologie culturelle du temps”, Gil Bartholeyns suggère que le passé, en particulier le passé médiéval, constitue à lui seul une catégorie esthétique, à distinguer des préoccupations historiennes ou mémorielles ; cette catégorie, il l’appelle “le passé sans l’histoire”, ou “les usages non-historiques du passé”. Ce “passé sans l’histoire” se manifeste dans l’univers cinématographique comme “un dispositif de création, un champ d’inspiration et d’expression à la fois formelles et idéelles à part entière” (Bartholeyns 51). De même, les jeux de rôles intégrant les univers fantasy de type médiéval sont également dépourvus de toute aspiration commémorative, et plus encore de toute tendance nostalgique. Ces univers, au contraire, sont fondés sur la création d’une atmosphère fortement marquée par la culture matérielle : “le ‘Médiéval’ est plus qu’un genre, [c’est] un opérateur ludique” (Bartholeyns 57) ; le Moyen Âge historique est devenu une source inépuisable, mais non-historique, de potentialités narratives et aventureuses.

De la mimesis à la caricature, de l’idéalisation à l’appropriation fantasy, cette fascination pour le Moyen Âge toujours recréé, souvent déformé, fait l’objet d’un numéro spécial du Bulletin des Anglicistes Médiévistes (peer-reviewed) ; les articles pourront se consacrer aux aspects suivants du néo-médiévisme :

  1. Approches théoriques :
    • De quand date le néo-médiévisme ?
    • Le Moyen Âge comme médiateur de l’expression de l’altérité et de l’aliénation, de la marginalité et de la, ou des, minorité(s).
    • Le néo-médiévisme, seul avenir des études médiévales anglaises en France ?
  2. Appropriations contemporaines des œuvres médiévales :
    • Reprises modernes de formes médiévales, dramatiques par exemple.
    • Adaptations contemporaines d’œuvres médiévales spécifiques, de la traduction à l’adaptation et l’appropriation : réécritures arthuriennes de Michael Morpurgo, traduction de Beowulf par Seamus Heaney, ou de Sir Gawain and the Green Knight par Simon Armitage.
  3. Le passé médiéval non-historique : exploitation et distorsion thématiques et esthétiques dans l’univers fantasy médiévalisant – œuvres littéraires, romans graphiques, films, séries télé, jeux vidéos, créations musicales.
  4. Commémoration et reconstitution historique :
    • Banquets, tournois et chasse au faucon : l’exploitation des pratiques médiévales dans les activités de loisir et le tourisme culturel.
    • Reconstructions/reconstitutions de l’architecture médiévale.
    • Le Moyen Âge anglais sur les réseaux sociaux : #Chaucer Doth Tweet.

Les articles, en anglais ou en français, seront à envoyer avant le 30 octobre 2018 à nolwena.monnier@iut-tlse3.fr. Ils donneront lieu à une évaluation en double aveugle. La feuille de style est à retrouver sur le site de l’AMAES : http://amaes.org/publications-de-l-amaes/notre-journal-bam/soumettre-un-article/

Suggestions bibliographiques :

  • Ashton, Gail, Medieval Afterlives in Contemporary Cultures, Bloomsbury Publishing, 2015
  • Bartholeyns, Gil , « Le passé sans l’histoire. Vers une anthropologie culturelle du temps », Itinéraires [En ligne], 2010-3 | 2010, mis en ligne le 01 novembre 2010. URL : http://journals.openedition.org/itineraires/1808
  • D’Arcens, Louise, The Cambridge Companion to Medievalism, Cambridge University Press, 2016
  • Ferré Vincent, (ed.), Médiévalisme, Modernité du Moyen Âge, Itinéraires Littérature, textes, cultures n°3, 2010, [en ligne]. URL : http://journals.openedition.org/itineraires/1774
  • Gally, Michèle et Ferré, Vincent, « Médiévistes et modernistes face au médiéval », Perspectives médiévales [En ligne], 35 | 2014, mis en ligne le 01 janvier 2014. URL : http://journals.openedition.org/peme/5761
  • Kears Carl and Paz James, Medieval Science Fiction, Boydell and Brewer, 2016
  • Matthews, David, Medievalism: A Critical History, Boydell and Brewer, 2015
  • Umland, Rebecca, Outlaw Heroes as Liminal Figures of Film and Television, Mc Farland 2016
  • Utz, Richard, Medievalism: A Manifesto, Arc Humanities Press, 2017

CALL FOR PAPERS

Neo-med is the new sexy

The French Journal of Medieval English Studies BAM is seeking submissions for a special issue focusing on the notion of “revolution”. The papers, written in French or English, should be submitted to Nolwena Monnier by October 30, 2018 (see more information below). Authors who wish to submit a paper are advised to get in touch and submit a title with a brief description of content as soon as convenient.

Neo-medieval studies has become somewhat of a magnificent jungle, a scholarly experimental ground where researchers can revel in an amazing complex of multiple media shaking the boundaries between popular and elite culture; there one finds the Modern Classics – Tolkienian studies and their relation with medieval narrative poetry – intertwined with metamorphic Arthuriana in novels, films, artwork, music and videogames, ranging from historicised fiction (Bernard Cornwell’s Warlord Chronicles or Last Kingdom) to Christopher Lee’s grand incursion into epic metal with his Magic of the Wizard’s Dream or the pseudo-medieval city of Stormwind in World of Warcraft.

Indeed, in his essay about “Le passé sans l’histoire: vers une anthrolopogie culturelle du temps”, Gil Bartholeyns suggests that the past, and especially the medieval past, forms an aesthetic category all its own, apart from history and memory, a category which he calls “le passé sans l’histoire”, or “les usages non historiques du passé.” The “past without history” thus becomes in film-making “un dispositif de création, un champ d’inspiration et d’expression à la fois formelles et idéelles à part entière” (Bartholeyns 51), while role-playing games involving medieval-fantasy worlds are similarly distinct from reminiscence and commemoration or nostalgia, and wholly shaped instead by aspects of medieval material culture and atmosphere: “le ‘Médiéval’ est plus qu’un genre, [c’est] un opérateur ludique” (Bartholeyns 57) – the historical Middle Ages has become a purveyor of non-historical worlds fraught with adventurous and narrative potentialities.

In order to tackle the endless fascination for and exploitation of the Middle Ages, between mimesis, idealisation, caricature and fantasy, this special issue of the Bulletin des Anglicistes Médiévistes (peer-reviewed) will welcome propositions covering:

  1. Theoretical approaches to neo-medieval studies, such as:
    • When does neo-medievalism begin?
    • The Middle Ages as a medium for modern representations of otherness and alienation, marginality and minority or minorities.
    • Is neo-medieval studies the future of English medieval studies in France?
  2. Contemporary revivals of medieval works:
    • Modern revivals of medieval forms, as in (but not exclusively) contemporary performances of medieval drama in English.
    • Modern takes on specific medieval works in retellings or translation, from Michael Morpurgo’s vision of the Arthuriad, to Seamus Heaney’s and Simon Armitage’s appropriations of Beowulf and Sir Gawain and the Green Knight.
  3. The non-historical medieval past and the exploitation / distortion of the themes and aesthetics of medieval fantasy in literary works, graphic novels, films, TV series, videogames and musical creation.
  4. Commemoration and historical reconstitution:
    • The reenactment of medieval practices in leisure activities and cultural tourism.
    • Medievalising trends in architecture.
    • The English Middle Ages on the social networks, or #Chaucer Doth Tweet

The papers, written in English or in French, must be sent before October 30, 2018 to Nolwena Monnier: nolwena.monnier@iut-tlse3.fr. The BAM uses double-blind peer review. The stylesheet to be used may be found on our website: http://amaes.org/publications-de-l-amaes/notre-journal-bam/soumettre-un-article/

Bibliographical suggestions:

  • Ashton, Gail, Medieval Afterlives in Contemporary Cultures, Bloomsbury Publishing, 2015
  • Bartholeyns, Gil , « Le passé sans l’histoire. Vers une anthropologie culturelle du temps », Itinéraires [online], 2010-3 | 2010, online 01 november 2010.
    URL : http://journals.openedition.org/itineraires/1808
  • D’Arcens, Louise, The Cambridge Companion to Medievalism, Cambridge University Press, 2016

  • Ferré Vincent, (ed.), Médiévalisme, Modernité du Moyen Âge, Itinéraires Littérature, textes, cultures n°3, 2010, [online].
    URL : http://journals.openedition.org/itineraires/1774

  • Gally, Michèle et Ferré, Vincent, « Médiévistes et modernistes face au médiéval », Perspectives médiévales [online], 35 | 2014, online 01 january 2014. URL : http://journals.openedition.org/peme/5761
  • Kears Carl and Paz James, Medieval Science Fiction, Boydell and Brewer, 2016
  • Matthews, David, Medievalism: A Critical History, Boydell and Brewer, 2015
  • Umland, Rebecca, Outlaw Heroes as Liminal Figures of Film and Television, Mc Farland 2016
  • Utz, Richard, Medievalism: A Manifesto, Arc Humanities Press, 2017

Print This Post Print This Post